Mariages

Anim 16 vous propose d’animer votre soirée en qualité de DJ Animateur de mariage en Charente et toute animation charente

Vous laisser profiter de vos invités en prenant en charge l’animation de la soirée, par :

  • Diffusion de musique d’ambiance pendant le vin d’honneur (si même site)
  • Animation DJ pour le repas avec sono, jeux de lumière, vidéo sur grand écran
  • Ouverture du bal à la demande, jeux et/ou diaporama, présentation du dessert.
  • etc. à la demande

Gardez à l’esprit que le souvenir d’un mariage, c’est d’abord l’ambiance de la soirée avant le menu ou les "goodies [1] alors que ce n’est pas le budget le plus élevé de cet événement.

Le budget de l’animation DJ est souvent équivalent au budget du marié (costume et accessoires) c’est tout dire !
Les deux bien-sur étant plus qu’indispensable.

Pour toute question sur la SACEM en soirée privé...

  • Plusieurs tarifications :
    • Jusqu’à 60 personnes max et début d’animation : vers 19h - Fin de soirée : 3h du matin max. (Hors période estivale) (Tarifs)
    • De 60 à 100 personnes max début d’animation : vers 18h - Fin de soirée : 4h du matin max. (Tarifs)
    • De 100 à 250 personnes max début d’animation : vers 18h - Fin de soirée : 5h du matin max. (Tarifs)
    • Pour toute autre demande : Sur devis (Tarifs)

Après un premier entretien, nous établissons un contrât (en qualité de professionnel couvert par une R.C. Pro [2])

Vous souhaitez fêter un Anniversaires de Mariages (Retrouvez année par année le nom des noces)
Tarifications et renseignements ICI

Les personnes ayant vu cet article ont aussi vu:


P.-S.

source SACEM :
Faut-il payer des droits pour des animations musicales lors d’un mariage, un anniversaire, une fête de famille ?
Dès lors qu’il existe une communication des œuvres au public, il convient d’obtenir l’autorisation des auteurs, compositeurs et éditeurs de musique et donc de faire une déclaration auprès de la Sacem.
L’organisation des mariages ou autres fêtes familiales par des particuliers est traitée de manière spécifique par la SACEM. La loi prévoit en effet (art. L 122-5-1° du Code de la propriété intellectuelle) que l’auteur ne peut interdire les diffusions musicales "privées et gratuites effectuées exclusivement dans un cercle de famille", ces 3 conditions devant être cumulativement réunies.
Il faut savoir à ce titre que les tribunaux considèrent qu’il faut entendre la notion de cercle de famille de façon restrictive et qu’elle ne concerne que "les personnes parents ou amis très proches, qui sont unies de façon habituelle par des liens familiaux ou d’intimité".
En conséquence, dès lors que ces critères sont incontestablement réunis, que les organisateurs assurent par leurs propres moyens l’organisation des animations musicales, et que celles-ci ne donnent pas lieu à rémunération de la prestation fournie *, la Sacem a choisi de ne pas intervenir.

=> * Concernant la gratuité, cela implique que la prestation éventuelle d’un DJ ou d’un animateur soit prise en charge intégralement par l’organisateur et ne soit pas répercutée sur les invités, par exemple sous la forme d’une participation aux frais.